Comment choisir des lunettes de soleil ? Conseils et guides d’achat

Publié le : 01 décembre 202114 mins de lecture

En plus d’être un accessoire de mode, les lunettes de soleil jouent un rôle important dans la protection de nos yeux. Le port d’une paire permet de prévenir l’apparition de ces rides disgracieuses au bord des yeux, qui apparaissent souvent lors d’une longue exposition au soleil.

Le blocage des rayons UV, c’est-à-dire de la lumière ultraviolette, contribue grandement à prévenir les brûlures du globe oculaire. Vous avez donc vu combien il est important d’utiliser de bonnes lunettes de soleil, pour les adultes et encore plus pour les enfants, mais comment choisir le meilleur modèle pour nos yeux ?

Voyons cela ensemble.

Comment choisir des lunettes de soleil ?

Commençons par ce que devrait être le niveau de protection contre les rayons UV. Ces rayons, invisibles à l’œil humain, entraînent, en cas d’exposition à de petites doses, une augmentation des niveaux de vitamine D, mais si celle-ci devient excessive, elle peut provoquer de graves dommages, allant des coups de soleil au cancer de la peau et aux lésions oculaires.

Pour cette raison, lorsque vous achetez un modèle de lunettes de soleil allez vérifier sur l’étiquette qu’elles vont bloquer 100 ei des rayons UVA et UVB. Un excès de lumière UV entraîne également des cataractes, mais il peut aussi détruire la rétine ou provoquer la croissance de tissus à l’intérieur du globe oculaire.

La forme est un autre aspect qui doit être soigneusement étudié et pas seulement pour un facteur esthétique. L’optométriste Fraser Horn OD dit que ceux-ci doivent bien s’adapter au visage, mais ne doivent pas toucher les cils. Des lunettes enveloppantes autour des yeux sont le meilleur choix pour empêcher la lumière, mais aussi les allergènes et le sable, qui pourraient s’infiltrer par le côté.

Lorsque vous vous trouvez dans des environnements très lumineux, comme la plage, la neige ou l’eau, vous devez faire attention aux reflets. Vous pouvez donc utiliser des verres polarisés, qui ne remplacent pas les verres UV, mais les complètent.

Certaines personnes ont du mal à voir clairement l’écran de leur PC, de leur smartphone ou le tableau de bord de leur voiture lorsqu’elles portent des lunettes de soleil. Mais la couleur foncée des verres n’est pas synonyme de plus grande protection, elle pourrait même être néfaste. Avec leur utilisation, la pupille se dilate davantage, pour laisser entrer plus de lumière, et s’ils n’ont pas une protection adéquate contre les rayons UV, le fond de l’œil sera plus exposé.

Les matériaux utilisés pour fabriquer les lentilles sont variés. Ils peuvent, en effet, être créés à partir de verre, de plastique ou de polycarbonate. Ils sont tous aussi fiables les uns que les autres et le choix est surtout lié à des questions personnelles.

Selon le Dr. Horn, s’il est dangereux d’acheter des produits bon marché, il n’est pas non plus certain que les produits plus chers soient réellement efficaces et il est donc nécessaire de prêter attention à leurs caractéristiques et à leur qualité.

Comment le soleil endommage-t-il les yeux ?

Il existe de nombreuses situations dans lesquelles le soleil peut nuire à la santé de nos yeux. Cela ne nous affecte pas seulement en été ou lors des journées ensoleillées, mais se fait également sentir lorsque le ciel est nuageux, pénétrant à travers les nuages.

Pensez à ce qui se passe pendant les éclipses, où, si vous fixez l’étoile solaire, vous risquez de souffrir de rétinopathie. Mais le soleil n’est pas seulement négatif, en fait une exposition, même modérée, est nécessaire ; il a été constaté que cela joue un rôle très important dans le maintien de la régularité des rythmes veille-sommeil.

Les enfants sont ceux qui sont le plus exposés à la lumière du jour en raison des heures passées à l’extérieur et peuvent ainsi réduire le développement de la myopie. La lumière du soleil, mais aussi des bancs solaires, augmente le risque de cataracte, tandis que l’éblouissement peut provoquer une photokératite, principale cause de cécité des neiges.

Un conseil pour ceux qui ont les yeux clairs est d’être encore plus prudents, car dans ces cas, le risque de mélanome uvéal et de mélanome de l’iris est plus élevé.

Des lunettes à la bonne taille, pour l’esthétisme et le confort

La forme ne signifie finalement pas grand chose si l’on ne prend pas en compte les proportions. À la fois pour le confort et l’esthétisme, choisir des lunettes à la bonne taille est indispensable.

Voici les points à prendre en compte lors de l’essayage :

  • les bords inférieurs de la monture ne doivent pas entrer en contact avec vos joues, même lorsque vous souriez,
  • les bords supérieurs ne doivent pas cacher vos sourcils. S’ils sont entièrement masqués par la monture ou qu’on les voit à travers vos verres, c’est que la monture est vraiment trop grande,
  • sur les côtés, le cadre des lunettes doit s’arrêter entre le coin de l’œil et les oreilles,
  • les branches ne doivent pas comprimer les tempes ni être trop épaisses.

Choisir la meilleure protection contre les rayons UV

La norme UV de la Communauté européenne répartit les lunettes de soleil en 5 catégories, allant des classes 0 à 4 en fonction du pourcentage de rayons filtrés (la classe 4 reprenant les lunettes de ski pour luminosité solaire intense, avec plus de 90 % de filtration).

Assurez-vous que la classe et l’intensité de couleur de vos verres sont adaptés au niveau d’ensoleillement, à votre activité et au milieu. Par exemple, les verres de classe 4 laissent moins passer la lumière et ils sont donc plus dangereux pour la conduite. Pensez également que les lunettes peuvent être adaptées à certaines conditions, par exemple les lunettes de soleil pour le ski.

S’il est inscrit UV-400 sur les lunettes, vous vous assurez que vos lunettes solaires masqueront les rayons nocifs. En effet, lamention UV400 vous garantit que 100 % des rayons ultra-violet sont filtrés (UVA, UVB et UVC). D’autre part, les lunettes de soleil avec le marquage CE garantissent le respect de la règlementation européenne.

Attention ! Si vous portez des lentilles, le port de lunettes de soleil reste nécessaire pour protéger les yeux.

Choisir la bonne couleur des verres

La couleur des verres dépend de la situation et d’un éventuel défaut de réfraction. Il est conseillé aux myopes de choisir des verres marrons et des verres verts aux hypermétropes. Quant au gris, il convient à tout le monde, car il respecte la vision des couleurs. Le jaune lui donne une bonne perception des profondeurs et accentue les contrastes.

  • Verres gris : restitution fidèle des couleurs, conseillés pour la conduite.
  • Verres bruns : réchauffent et améliorent les contrastes (ils conviennent mieux aux myopes). Bonne protection en toutes circonstances.
  • Verres de couleur verte : protègent mieux contre l’éblouissement.
  • Verres jaunes ou oranges : améliorent la visibilité des contrastes par temps de brouillard ou de faible luminosité.
  • Les verres bleus ou violets : apportent une protection lorsque l’ensoleillement est modéré.
  • Les verres roses ou rouges : indiqué uniquement par faible luminosité.

Choisir un traitement des verres adéquat

Vous pouvez faire traiter vos lunettes en surface :

Le traitement anti-reflet : idéal pour la conduite car il diminue la réflexion des rayons vers les yeux. Il est généralement effectué que sur la face intérieure. Il n’y a pas d’intérêt à le faire sur la face extérieure étant donné que le but des lunettes solaires est de réduire l’entrée de lumière.

Le traitement miroir : particulièrement adapté pour la montagne car il atténue la réverbération et l’éblouissement.

Le traitement anti-rayures : indiqué pour le sport ou les voyages car il résiste aux frottements et bien sûr aux rayures.

Quel type de verres filtrants choisir ?

Il existe trois types de verres de lunettes: minéraux, organiques et polycarbonates.

Les minéraux ne rayent pas, mais ils cassent. Ils offrent un vrai confort optique et une résistance aux rayures. En revanche, ils sont assez lourds et peu résistants aux chocs.

Les organiques (OU CR39) sont incassables, mais se rayent facilement. Plus légers et résistants aux chocs, ils se rayent plus facilement. Ils filtrent généralement de 98 à 100% des rayons UV. Associés à un traitement antireflet, ils sont le plus adaptés pour un usage urbain classique.

Les polycarbonates ont les mêmes propriétés que les organiques, mais il s’agit d’un verre plus fin. Ce sont les plus minces et les plus résistants, tout en étant aussi très légers. Enfin, ils offrent également, de manière générale, 100 % de protection UV. C’est donc le verre le plus adapté pour des lunettes solaires de sport.

À noter que les lentilles «miroirs» réfléchissent la lumière, mais le revêtement métallique est facile à égratigner. Le verre atténue par contre la réverbération et l’éblouissement, tout comme les verres polarisés.

La plupart des lunettes de soleil offrent des lentilles de plastique. Vous devrez alors sélectionner celles qui sont enduites d’un revêtement qui protège des égratignures. De plus, certaines lentilles de plastique offrent un niveau de distorsion plus élevé.

Quel indice de protection choisir ?

À chaque paire de lunettes de soleil correspond un indice qui permet de déterminer le taux de protection des verres et de les choisir en fonction de l’intensité lumineuse à laquelle vous êtes exposé. Il existe cinq niveaux de protection allant de 0 à 4, selon le pourcentage croissant de lumière filtrée.

La catégorie 0 est réservée au confort et à l’esthétisme et ne protège pas des rayons UV. Ces lunettes permettent de reposer les yeux de la luminosité ambiante uniquement.

La catégorie 1 filtre de 20 à 55% de la luminosité solaire avec ses verres légèrement teintés. Adaptés par temps gris, ils ne sont pas non plus utiles sur la plage ou à la montagne, mais pratiques pour une utilisation quotidienne avec une luminosité atténuée. La catégorie 1 est associée au symbole d’un nuage cachant en partie le soleil.

La catégorie 2 est efficace pour un ensoleillement «moyen» et donc adaptée à la mi-saison (notamment pour la campagne). La catégorie 2 est associée à un soleil sans nuages, comportant 8 rayons.

Seules les catégories 3 ou 4 sont adaptées aux cas de forte ou exceptionnelle luminosité solaire (mer, montagne). La catégorie 3 sera adaptée pour des situations de forte luminosité solaire et idéale pour un été ensoleillé ou encore une journée de ski. Cette catégorie est associée au symbole d’un soleil intense comptant 16 rayons.

Enfin, la catégorie 4 est réservée aux cas de luminosité solaire extrême et exceptionnelle. C’est la catégorie idéale pour les sportifs, les alpinistes ou les randonneurs de haute montagne confrontés aux puissantes réverbérations du soleil à long terme. Elle est associée à un soleil qui domine deux pics montagneux et deux lignes de vagues.

Une protection de niveau 4 est souvent munie d’un filtre infrarouge pour la haute montagne, la pleine mer, ou le soleil des tropiques. Il est à noter qu’en montagnes les rayons sont moins filtrés par l’atmosphère et la quantité d’UV augmente d’environ 4% tous les 300 mètres. Cette catégorie n’est cependant pas adaptée à la conduite automobile.

Si vous conduisez, vous pouvez utiliser des verres polarisants ou polarisés, qui évitent les reflets. En effet, ses lunettes coupent des rayons ultraviolets dans différents angles et offrent un élément de confort supplémentaire en bloquant l’éblouissement provoqué par la réverbération du soleil sur les surfaces planes comme l’eau, la neige ou le sol. Il suffit de s’assurer que la teinte et la grandeur de la monture sont adéquates, et que la protection UV est inscrite sur l’étiquette.

N’hésitez pas à acheter plusieurs paires de lunettes avec différents indices, afin de porter la paire qui conviendra à l’usage dont vous souhaitez en faire au moment où vous en avez besoin.

Choisir une monture assez large

Votre monture doit être assez grande afin de bien protéger les yeux. Il est important d’envelopper aussi les paupières et les côtés. Pour une protection optimale, préférez les branches larges ou les formes bien galbées. Ainsi, vous vous assurez que les rayons sur les côtés et au-dessus mais aussi en dessous en cas de forte réverbération, fréquente à la montagne comme à la mer, ne passent pas.

Les yeux des enfants

Les yeux des enfants sont plus sensibles à la lumière que ceux des adultes. C’est pourquoi il est recommandé aux parents de doubler de vigilance lors de l’achat de lunettes à leurs enfants et de les pousser à les porter dès que le soleil pointe le bout de son nez. Même sous un parasol, ne les laisser pas retirer leurs lunettes, le sable réfléchit 10 % de lumière.

Les lunettes de soleil en bois : parfaites pour tous les types de visage
Guide du nœud papillon, lequel choisir, quand le porter et pourquoi choisir le bois

Plan du site